L’autre nous quitte et le absence nous le rend encore plus present…

L’autre nous quitte et le absence nous le rend encore plus present…
Que faire de votre sentiment de vide envahit par nos fantomes du souvenir ? Le plus complexe, paradoxalement, c’est de connaitre qu’on parviendra a oublier l’autre, signe de notre liberte retrouvee, vecue sans lui de facon definitive… A travers des chansons et des poemes, on marche les caps… Notre phase de deni : 1 - L’incredulite « - Ton c?ur bat-il toujours a mon seul nom...