L e premier lundi du mois d’avril 1626, le bourg de Meung, ou naquit l’auteur du Roman de la Rose, semblait etre dans une revolution aussi entiere que si les huguenots en fussent venus Realiser une seconde Rochelle.

L e premier lundi du mois d’avril 1626, le bourg de Meung, ou naquit l’auteur du Roman de la Rose, semblait etre dans une revolution aussi entiere que si les huguenots en fussent venus Realiser une seconde Rochelle.
Plusieurs bourgeois, voyant s’enfuir ces dames le long d'la grande rue, entendant des bambins crier via le seuil des portes, se hataient d’endosser la cuirasse, ainsi, appuyant leur contenance quelque peu incertaine d’un mousquet ou d’une pertuisane, se dirigeaient vers l’hotellerie du Franc-Meunier, devant laquelle s’empressait, en grossissant de minute en minute, un group...